Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 10:36

 

Anxiolytiques, tranquillisants, somnifères, danger de mort ?

Les anxiolytiques sont très efficaces contre le stress, l’angoisse, l’insomnie… Le petit (ou gros) problème est que les anxiolytiques entraînent une accoutumance et ont donc tendance à être pris à long terme par les personnes qui les utilisent.

Votre risque de mortalité augmente si vous consommez des anxiolytiques

C’est désormais démontré dans une étude canadienne : les personnes consommant des anxiolytiques ont une augmentation significative du risque de mortalité. Heureusement, cette augmentation reste malgré tout modeste. L’enquête a étudié entre 1994 et 2007, plus de 14.000 personnes âgées de 18 à 102 ans.

Si vous prenez des anxiolytiques, votre mortalité sur 13 ans (durée de l’enquête) pourrait passer (en moyenne) de 11 % à 16%.

Quelles sont les raisons de cette augmentation de mortalité sous anxiolytiques ?

 

Les accidents pourraient être plus fréquents, les anxiolytiques augmentant le temps de réaction, altérant la coordination psychomotrice. Les chutes graves pourraient aussi devenir plus fréquentes chez les personnes âgées.
Ces médicaments sont aussi dépresseurs du système respiratoire et pourraient avoir tendance à aggraver des maladies pulmonaires ou cardiaques.

Les anxiolytiques sont-ils vraiment en cause ?

Il se pourrait que les personnes très anxieuses ou dormant très mal soient en plus mauvaise santé que les autres, ce qui entraînerait une prise de médicaments anxiolytiques plus fréquente que chez les personnes en bonne santé. Autrement dit, même si ces médicaments sédatifs, tranquillisants sont en cause, il se pourrait qu’ils soient une conséquence d’une maladie grave pouvant entraîner le décès plutôt qu’une cause directe de ce décès.

Quoi qu’il en soit, il est vivement conseillé de ne pas prendre d’anxiolytiques au long terme. Mieux vaut une hygiène psychologique naturelle et une bonne hygiène de vie plutôt qu’un support chimique pour faire diminuer votre anxiété !

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens