Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 09:08

Aurora, le tueur fou James Holmes.

Comme pour les autres tueries et massacres perpétrés ces derniers mois en Europe et aux Etats-Unis, notre Association attend la publication des analyses toxicologiques d’Aurora par le tueur fou James Holmes.

Espérons que les Etats-Unis seront plus transparents, car en Europe et notamment en France, il y a un véritable embargo de la part des autorités pour publier les résultats des analyses toxicologiques lors de ces passages à l‘acte!

En pratique, il faut savoir que  ! (Rapport du Professeur Edouard Zarifian), James Holmes était étudiant en neurologie !

La neurologie est grande consommatrice de psychotropes et notamment de benzodiazépines.

Notre Association a une bonne connaissance de ces succédanés de la cocaïne depuis plus de 20 ans, il est vraisemblable que les tranquillisants ou les somnifères soient à l’origine de ce nouveau massacre.

Pour ce qui est des moyens utilisés, il est évident que des armes de guerre favorisent le nombre de victimes, mais il faut remarquer que dans des tueries familiales à l’aide de couteaux commises sous l’empire des benzodiazépines, les résultats sont également effroyables et publiés dans « Crimes sous tranquillisants ».

Les tranquillisants et les somnifères de la classe des benzodiazépines favorisent les actes de violence contre soi même et autrui, la préméditation très organisée est la signature de ces drogues légales.

Ces anxiolytiques favorisent aussi la récidive !

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans PSYCHIATRIE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens