Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 18:36
 

Le sourire Gibbs encadré par de longs cheveux dorés, une rose rouge entre les doigts. A en croire l'une des photos diffusées par l'avocat de sa famille, Michelle Pfleger aurait pu figurer dans les spots télé lénifiants que les laboratoires Bayer diffusent aux Etats-unis pour appuyer les ventes de l'un de ses produits phares, les pilules contraceptives "Yasmin" et "Yaz". Ces publicités avaient incité Michelle à se faire prescrire Yaz depuis un an. "Pour le traitement de son acné", assu ...

Aux Etats-Unis, le groupe Bayer a été rappelé plusieurs fois par l'agence du médicament pour des messages publicitaires vantant des vertus non agréées lors de l'autorisation de mise sur le marché et restant discret sur les risques.

Aux Etats-Unis, 15 000 plaintes déjà déposées contre Bayer

Des procédures judiciaires en cours dans de nombreux pays

Au Canada, des recours collectifs ont été entrepris en 2010 contre Yaz et Yasmine. Le cabinet d'avocats ontarien Siskinds LLP a été contacté " par des centaines de femmes canadiennes qui ont connu des accidents, et par plusieurs familles dont la fille est décédé ". D'autres continuent d'affluer. L'audience qui décidera de la recevabilité de la class action et de la tenue future d'un procès se déroulera fin janvier 2013.

En Australie, l'opinion publique a été très choquée par la mort de Tania Hayes, 24 ans, qui prenait la pilule Yasmin pour traiter son acné. Entre 2003 et 2009, quelque 56 cas graves ont été recensés. La famille d'une autre victime, âgée de 17 ans, a déposé plainte.

En Suisse, un reportage du magazine " Temps présent " diffusé en décembre 2011 (" Attention cette pilule peut nuire à votre santé ") sur la RTS a bouleversé le pays. Il racontait l'histoire de Céline, 16 ans, victime d'une embolie pulmonaire alors qu'elle prenait la pilule Yasmine, et désormais gravement handicapée. Sa famille attaque Bayer en justice, la plainte est en cours d'instruction. " Après notre enquête, les gynécologues étaient très fâchés, ils nous accusaient d'affoler les femmes. Un argument éternellement avancé pour ne pas parler des risques ", estime la journaliste Isabelle Ducret. Entre 1990 et 2012, 2086 incidents ont été enregistrés par Swissmedic, dont 288 thromboembolies veineuses.

En Belgique, l'association de consommateurs Test-achats a déposé une plainte contre Bayer devant l'agence fédérale des médicaments et produits de santé.

En Allemagne, où la procédure d'actions collectives en justice n'existe pas, une plainte a été déposée contre Bayer. Son auteure : Felicitas Roher. Cette jeune femme a pris la pilule Yasminelle à partir d'octobre 2008. Sa gynécologue ne voyant aucune contre-indication, la jeune fille, très sportive, se laisse tenter par un échantillon gratuit. Mais au bout de quelques semaines, elle respire plus difficilement, puis des douleurs apparaissent. En juillet 2009, après un évanouissement, elle est emmenée aux urgences et opérée : ses poumons sont pleins de sang. Les médecins recherchent les causes de cette embolie pulmonaire. Felicitas Rohrer n'est porteuse d'aucune maladie auto-immune, n'a aucun antécédent, sa famille non plus : Yasminelle apparaît comme la seule responsable possible. Aujourd'hui, Felicitas Rohrer n'a pas totalement recouvré la santé. Une veine de sa jambe gauche est irrémédiablement détruite, ses fonctions respiratoires sont diminuées, elle ne peut rien soulever de lourd ni rester longtemps debout et le médicament qu'elle prend pour coaguler son sang lui interdit toute grossesse. Elle a porté plainte contre Bayer en mai 2011. Elle réclame des dommages et intérêts mais aussi que Bayer qui, selon elle, vend Yasminelle comme un " produit à la mode " soit obligé d'informer le public des effets de la drospirénone contenue dans la pilule. La plainte est en cours d'examen. Une autre victime allemande envisage également de déposer plainte, selon l'association allemande Risiko-Pille qui estime que d'ores et déjà 12 personnes sont mortes en Allemagne en raison de cette pilule.

Pascale Krémer et Frédéric Lemaître

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens