Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 19:57

oise,beauvais,douai,nord,erreur médicale,bavure médicale,méningite,mort,bébé,erreur de diagnostic,hôpital de beauvais,lola,justice,condmnation,dommages et intérêts,société actualité,santé

(photo AFP)


En mars 2005, Lola, 14 mois, a été hospitalisée à Beauvais (Oise), alors qu’elle souffrait d’une forte fièvre.


Dans un premier temps, elle a été examinée, en fin de matinée, par un interne qui a ordonné des tests sanguins, dont une analyse de la procalcitonine, qui permet de déceler des infections bactériennes ou virales, rapporte Le Courrier Picard.

 

Cet interne qui terminait sa garde  a confié la fillette à un autre interne qui a décidé de renvoyer l’enfant chez ses parents, en début d’après-midi.

 

Lola mourrait chez elle, dans la soirée.

 

En 2007, la maman de Lola a saisi le tribunal administratif d’Amiens pour faire reconnaître l’erreur de diagnostic de l’hôpital, de Beauvais.

 

En 2010, la mère de faille a été déboutée de sa demande.

 

Elle a fait appel de cette décision.

 

Le 12 avril dernier, la cour d’appel administrative de Douai lui a donné raison.

 

Un cour d’appel administrative qui a estimé  "que la négligence dans l’acte de diagnostic commise par l’interne était de nature à engager la responsabilité de l’hôpital" de Beauvais.

 

L’hôpital a été condamné à verser des dommages et intérêts à la famille de Lola.

 

Le montant des dommages et intérêts n’a pas été rendu public selon la volonté de la mère de la petite victime, a indiqué Naidi Varela, son avocate.

 

(Source : Le Courrier Picard)

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans DERIVE DE LA MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens