Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 12:29

 

L’Efferalgan codéïné® et le Codoliprane®

codeine medicaments

La Codéine ou Alcaloïde est un extrait du pavot à opium. Ses propriétés sont reconnues pour calmer la toux et la douleur, mais aussi induire le sommeil. Certains migraineux la consomment mais elle peut-être toxique.
Quels sont les signes de la dépendance ? On observe d’abord une accoutumance (besoin d’augmenter les doses du traitement pour avoir les mêmes effets) jusqu’à ce qu’on ne puisse plus s’en passer. A partir de quelle dose ? Au-delà d’un mois de traitement, en prenant un comprimé par jour, il existe un risque de dépendance.
Que faire ? Pour s’en sortir, c’est plus difficile que d’autres dépendances. Comme pour les opiacés, on utilise une prise en charge psychologique de l’individu et de son environnement. On note souvent des problèmes professionnels, familiaux. Il faut essayer de l’aider à le rendre plus fort, renforcer sa personnalité.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens