Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 17:59

Le Champix ou Chantix (varénicline), médicament de sevrage tabagique de Pfizer, pourrait être lié à des risques accrus d'accidents cardiaques, de crises d'épilepsie et de diabète selon des chercheurs d'un groupe américain de surveillance de la sécurité des médicaments (Institute for Safe Medication Practices) et de l'Université Wake Forest. Ces risques s'ajouteraient aux effets secondaires psychiatriques tels que la dépression et le risque de suicide qui ont fait l'objet d'un avis de santé publique émis par la FDA (Food and Drug Administration) en février dernier. Suite aux données récentes, incluant ce rapport, la Federal Aviation Administration (FAA) a annoncé l'interdiction de l'usage du médicament aux pilotes et aux contrôleurs aériens, citant des effets secondaires qui peuvent représenter une menace aux sécurités des opérations.

Mme Laura Brown, porte-parole de la FAA, a déclaré que la décision était basée sur les nouvelles données, incluant celles de l'Institute for Safe Medication Practices, reliant le Champix à un large éventail de problèmes de santé et de sécurité : accidents et chutes, troubles du rythme cardiaque potentiellement létale, crises cardiaques, crises d'épilepsie, diabète et troubles psychiatriques.

L'Institut a analysé les rapports reçus par la FDA entre mai 2006 et décembre 2007 sur des effets secondaires possiblement attribuables au Chantix. Pour ce qui est des effets secondaires psychiatriques, 227 rapports de suicide ont été reçus et 397 rapports de cas possibles de symptômes psychotiques incluant 28 suicides, 41 cas de pensées homicidaires, 60 cas de paranoïa, et 55 cas d'hallucinations.

Les symptômes rapportés incluent également une vision embrouillée, des étourdissements, de la confusion, des pertes de conscience et des blessures consécutives à des accidents.

Pfizer a émis un communiqué disant que l'étiquetage actuel du Chantix reflète le profil de sécurité du produit, incluant des avertissements qu'il peut potentiellement causer des problèmes psychiatriques et nuire à la conduite.

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens