Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 18:54

Quatorze plaintes ont été déposées jeudi au tribunal de grande instance de Bobigny jeudi contre quatorze pilules contraceptives de marques différentes. L'avocat des plaignantes en promet encore beaucoup d'autres.

De nouvelles plaintes contre des laboratoires fabriquant des pilules ont été déposées © Maxppp

Ce n'est que le début. Depuis mi-décembre, deux plaintes contre cinq laboratoires fabriquant des pilules de 3e et 4e générations ont été déposées au tribunal de grande instance de Bobigny. Ce jeudi, 14 nouvelles se sont ajoutées. Selon l'avocat des plaignantes, cinq laboratoires sont concernés. Me Jean-Christophe Coubris prévoit d'en déposer "au moins une centaine" d'autres, "courant février". Ces nouvelles plaintes concernent notamment une jeune femme décédée.

Comme lors de la première plainte de Marion Larat (inédite en France) le tribunal de Bobigny devrait être dessaisi au profit du pôle santé du tribunal de grande instance de Paris.

Les femmes qui portent plainte estiment que certaines pilules contraceptives de 3e et 4egénérations entraînent des problèmes de santé (un handicap après un AVC pour Marion Larat). L'Agence du médicament a lancé des alertes sur les risques thrombo-emboliques.

En septembre, la ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé la fin du remboursement de ces pilules par la Sécurité sociale.

Liste des 14 marques de pilules visées par une plainte

-Yaz
-Jasmine6
-Désobel 20 et 30
-Monéva
-Carlin 20
-Désogestrel 20
-Harmonet
-Varnoline
-Mélodia
-Gestodène 30
-Jasminelle
-Mercilon
-Diane 35 (ce n'est pas une pilule de 3e ou 4e génération, mais elle est aussi visée par une plainte)

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens