Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 18:36

Dangereux, le Myolastan et ses génériques pourraient être suspendus du marché

 


Très souvent prescrits pour soulager les contractures musculaires, le Myolastan® et ses génériques sont aujourd'hui sur la sellette comme le révèle un communiqué de l'ANSM publié le 11 janvier. En cause, des effets indésirables cutanées rares mais graves (urticaire avec parfois oedème palpébral ou de la face associé, oedème de Quincke) liées à l’utilisation du tétrazépam (molécule active du Myolastan®). Mais pas seulement, le tétrazépam peut aussi être responsable d'effets neurologiques, psychiatriques et de troubles généraux graves. Après avoir analysé ces effets et pris en compte le bénéfice attendu de la molécule, la commission nationale de pharmacovigilance a recommandé "la réévaluation du rapport bénéfice/risque du tétrazépam et la suspension de son autorisation de mise sur le marché (AMM)". L’ANSM a a alors lancé une procédure d’arbitrage auprès du PRAC (Comité pour l’Evaluation des Risques en matière de Pharmacovigilance) pour statuer. En attendant, l’ANSM rappelle que le traitement par décontracturant musculaire est un traitement symptomatique et qu’il existe des alternatives thérapeutiques non médicamenteuses. 
Le Myolastan® est un médicament de la classe des benzodiazépines. En septembre 2012, des chercheurs de l'Inserm révélaient que les personnes prenant ce type de médicaments auraient environ 50% plus de risque de développer une démence.
Liste des spécialités génériques relatives au tétrazépam :
- PANOS® 50 mg, comprimé pelliculé sécable
- TETRAZEPAM ALMUS® 50 mg, comprimé pelliculé sécable
- TETRAZEPAM ARROW® 50 mg, comprimé pelliculé sécable
- TETRAZEPAM BIOGARAN® 50 mg, comprimé pelliculé sécable
- TETRAZEPAM CRISTERS® 50 mg, comprimé pelliculé sécable
- TETRAZEPAM EG® 50 mg, comprimé pelliculé sécable
- TETRAZEPAM MYLAN® 50 mg, comprimé pelliculé sécable
- TETRAZEPAM QUALIMED® 50 mg, comprimé pelliculé sécable
- TETRAZEPAM RATIOPHARM® 50 mg, comprimé pelliculé sécable
- TETRAZEPAM RPG® 50 mg, comprimé pelliculé sécable
- TETRAZEPAM SANDOZ® 50 mg, comprimé pelliculé sécable
- TETRAZEPAM TEVA® 50 mg, comprimé pelliculé sécable
- TETRAZEPAM ZENTIVA® 50 mg, comprimé pelliculé sécable
- TETRAZEPAM ZYDUS® 50 mg, comprimé pelliculé sécable

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens