Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 19:41

Des chercheurs de l’Université d’Almeria en Espagne ont développé une technique permettant d’analyser la quantité de résidus de médicaments vétérinaires présents dans le lait en poudre et les aliments pour bébés à base de viande. Ces substances sont de plus en plus présentes dans ces aliments et les résultats, publiés dans la revue Food Chemistry, devraient encourager les autorités sanitaires à renforcer les contrôles.

La spiramycine, la tylosine ou encore la tilmicosine : ces médicaments utilisés chez les animaux se retrouvent en petite quantité dans le lait en poudre et les aliments pour bébés à base de viande. Face à ce constat, des chercheurs de l’Université d’Almeria en Espagne ont mis au point un processus permettant d’analyser et d’identifier rapidement ces substances. Les résultats, publiés dans la revue spécialisée Food Chemistry, suggèrent l’importance de renforcer les contrôles sur l’administration des médicaments aux animaux d’élevage.
« Les concentrations détectées sont généralement très faibles mais leur présence montre la nécessité de contrôler ces produits pour garantir la sécurité alimentaire » explique Antonia Garrido, professeur de chimie analytique à l'Université d’Almeria.
La méthode développée par le professeur et son équipe est dite « multi-résidus » et permet de détecter plusieurs molécules à la fois dans les aliments pour bébés et de les identifier précisément. Suite à leurs recherches, les scientifiques ont pu identifier la présence de 5 médicaments vétérinaires dans le lait en poudre et 10 dans les produits à base de viande, avec des concentrations plus élevées dans les produits à base de volaille.

Alors que la Commission européenne réglemente les niveaux de pesticides et autres substances dans les aliments à base de céréales pour enfants et bébés, elle ne le fait pas pour les aliments à base de viande animale. De fait, une tolérance zéro est appliqué en cas de présence de médicaments vétérinaires car ils peuvent provoquer des réactions allergiques, développer une résistance aux antibiotiques et provoquer des problèmes de santé.



Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens