Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 20:01
Publié le 05 avril 2013 par Lucie Marie
Michelle Booth a dû accoucher dans cet hôtel

Un couple de futurs parents s'est vu renvoyé chez lui après s'être présenté à la maternité alors que la femme était sur le point d'accoucher. Qu'à cela ne tienne, ils ont traversé la rue et la jeune femme a donné naissance à son enfant dans la chambre d'un hôtel 4 étoiles.

Quand Michelle Booth se présente au service de maternité de l'hôpital universitaire de Londres le 16 mars dernier, l'équipe d’obstétriciens la renvoient chez elle. Selon eux, la future maman de 39 ans n'accouchera pas avant plusieurs heures, voire quelques jours, et il ne sert à rien qu'elle reste dans l'ambiance stressante de l'hôpital. Seulement, il semblerait que leur prédiction ait été quelque peu erronée. 

Les futurs parents se rendent dans un hôpital de luxe pour patienter 

Habitant loin de l'hôpital universitaire, Michelle ne peut rentrer chez elle. Son conjoint, Richard Eades, décide alors de réserver une chambre dans le premier hôtel qu'il trouve, le palace 4 étoiles Radisson Edwardian Grafton Tottenham Court Road. Le couple s'y rend donc pour patienter le temps que Michelle soit prête à donner naissance à leur premier enfant. "L'équipe de l'hôtel nous a surclassé, ce qui était une très bonne intention. Nous rigolions tous et plaisantions à propos du room service en précisant bien 'on vous promet que nous n'allons pas avoir de bébé'. Mais nous en avons eu un", plaisante Michelle au Telegraph qui relate l'histoire. 

Après quatre heures d'attente et d'appels à répétition, l'hôpital refuse toujours de l'accueillir, estimant qu'elle n'est qu'au début du travail. Mais à 2h30, la future maman est soudain prise d'une folle pensée : "Je me suis dit 'imaginons que j'accouche ici', c'est le genre de choses que l'on n'entend qu'à la télévision. Puis j'ai posé mes mains en bas et ai senti la tête du bébé".

Elle accouche avec seulement deux cachets de paracétamol

Michelle, à qui l'on avait conseillé la naissance sous hypnose pour éviter le stress du premier accouchement, souffre. Et, malgré la douleur, elle n'a à sa disposition que du paracétamol. "Je savais que je me l'étais joué hippie avec l'hypnothérapie mais je ne m'attendais quand même pas à donner naissance de manière entièrement naturelle", explique-t-elle. Richard attrape alors le bébé et appelle la réception. Six paramédicaux arrivent sur le champ, coupent le cordon, et emmène Michelle à l'hôpital situé en face de l'hôtel. 

Michelle et Richard sont désormais les heureux parents d'un petit George Reggie, nommé d'après les initiales de l'hôtel dans lequel il a vu le jour, qui resplendi+t de santé. Les jeunes parents sont comblés et l'aventure est une belle anecdote à raconter à leur fils lorsqu'il sera grand.

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans DERIVE DE LA MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens