Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2011 6 26 /11 /novembre /2011 19:22

 

Yves GINESTE – Jérôme PELLISSIER

 

humanitude.jpg

 

Les hommes vieux d’aujourd’hui sont bien différents de ceux d’hier. En majorité autonomes et actifs, ils participent, comme tous les autres hommes, comme tous les autres citoyens, à la vie de notre société. Celle-ci peut-elle encore les considérer comme des êtres passifs et dépendants ?
Parmi les hommes vieux, certains, atteints par des handicaps ou des maladies, ont besoin d’être soutenus. Comment prendre soin et aider ces hommes en veillant à toujours respecter leur autonomie, leur liberté et leur humanitude ?

Après avoir dénoncé dans "la Nuit tous les vieux sont gris" cette société incapable d'accepter son vieillissement et violente envers les plus âgés, l'écrivain et chercheur Jérôme Pellissier s'est rapproché d'Yves Gineste pour associer leurs forces, leurs connaissances, leurs approches, pour proposer à tous ceux qui accompagnent les "hommes vieux" comme ils les appellent, une réflexion sur la vieillesse, sur les soins, le prendre soin.

Les soignants, les aidants vont se précipiter sur le chapitre 7 de cet ouvrage HUMANITUDE, car il présente les "techniques", les "règles de l'art" que Yves Gineste et Rosette Marescotti ont patiemment recueillies, testées, validées, sur le terrain avec les soignants, depuis 26 ans.
Cette Méthodologie des soins Gineste-Marescotti est en perpétuelle évolution. Plébiscitée au Québec, chaque stage de terrain permet aux auteurs de la faire avancer.

Qu'est-ce qu'un soignant ? Comment maintenir les hommes-vieux en Humanitude ?
Le "vivre et mourir debout", l'"auto-feed-back" (pour maintenir une communication continue avec la personne aidée), le "toucher tendresse", la "capture sensorielle"... sont autant de "techniques" du prendre soin qui sur le terrain donnent des résultats immédiats et spectaculaires : pacification de 90 % des comportements d'agitation pathologiques...


Ces approches n'ont rien de totalement révolutionnaire, totalement nouveau. Certains soignants, intuitivement, et parfois clandestinement, les appliquaient sans leur donner le mot "techniques".
Mais comme le soulignent les auteurs, sans ces règles de l'Art, il est très difficle de maintenir en Humanitude ces hommes vieux, 365 jours par an, 7 jours sur 7. L'ensemble de l'équipe d'une institution doit les connaître pour éviter les ruptures dans le prendre-soin.
Chacun doit connaître et comprendre ces règles pour facilement les appliquer.

Une fois ces "règles de l'Art" découvertes, chacun va pouvoir revenir sur les six premiers chapitres passionnants, documentés, pédagogiques, analysant le sens de cette Méthodologie de soins Gineste-Marescotti.

Comme l'écrit Geneviève Laroque présidente de la Fondation Nationale de Gérontologie, dans sa préface : "les auteurs enfoncent, fermement, délibérément une porte que l'on espérait ouverte et rappellent que "l'homme vieux est une personne" comme cette autre rappelait que "le bébé est une personne".


Une référence, un outil de travail

- Comprendre la vieillesse, c'est-à-dire connaître l'homme et son lien indéfectible d'Humanitude avec les autres hommes.
- Comprendre pourquoi des hommes-vieux sortent de l'humanitude et deviennent des "hommes-vieux-sauvages"
- Comprendre l'homme-soignant, son histoire, ses repères, ses moyens
Pour comprendre à quel point il faut des techniques, des outils, des méthodes, des règles de l'Art, afin conserver ce lien d'Humanitude entre tous les hommes.


Humanitude
Comprendre la vieillesse, prendre soin des hommes vieux
Yves Gineste et Jérôme Pellissier 

Editions Armand Colin
320 pages Editions sociétales
25 euros

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans HUMANITUDE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens