Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 19:38

Enseignants et étudiants aux professions de santé ont un rôle primordial à jouer pour adopter des relations avec les firmes qui ne nuisent pas à la qualité de leur formation et de leur pratique.

Plusieurs études ont montré l'influence des contacts entre firmes pharmaceutiques et soignants sur les opinions et prescriptions de ces derniers. La plupart des soignants sont peu conscients de ces influences. Des études ont montré des résultats équivalents chez les étudiants.

Dans ce domaine aussi, la formation des étudiants des professions de santé est une étape déterminante pour leur futur comportement de prescripteur. Les enseignants ont un rôle primordial à jouer, en donnant l'exemple : en refusant les cadeaux des firmes et en formant les étudiants à déjouer les techniques du marketing pharmaceutique.

Une partie des étudiants en sont conscients. En France, des étudiants soutiennent des thèses d'exercice portant sur les relations entre les firmes et les professionnels de santé en formation. Aux États-Unis d'Amérique, une des principales associations d'étudiants en médecine (50 000 adhérents), milite pour que les universités forment les étudiants à comprendre et déjouer le marketing pharmaceutique, et adoptent des politiques plus strictes en termes de liens d'intérêts et de refus des cadeaux.

Cette association invite les étudiants à signer le serment "PharmFree" qui stipule : « Je me dévoue à une pratique de la médecine dans le meilleur intérêt des patients, et à une formation basée sur les meilleures preuves possibles, plutôt que sur la publicité et la promotion. Je fais donc le serment de n'accepter ni argent, ni cadeau, ni hospitalité de la part des firmes pharmaceutiques ; de rechercher des sources d'information non biaisées ; de ne pas dépendre des informations diffusées par les firmes pharmaceutiques ; et d'éviter les conflits d'intérêts dans ma formation et ma pratique médicales ».

Un exemple à suivre en France et ailleurs !

©Prescrire 1er mars 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans DERIVE DE LA MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens