Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 18:26

À 91 ans, Jacques Servier préside toujours aux destinées du groupe pharmaceutique qu’il a bâti, même si plusieurs accidents cérébraux ont affaibli le capitaine d’industrie. Docteur en médecine et pharmacie, il fut pendant longtemps le symbole d’une réussite exceptionnelle avant que n’éclate le scandale du Mediator.

Ce fils d’industriel rachète en 1954 un petit laboratoire à Orléans, qui fabrique un sirop contre la toux. Avec un chiffre d’affaires de 3,9 milliards d’euros en 2012, la société, qui emploie 20 000 salariés, est aujourd’hui le deuxième laboratoire pharmaceutique français en termes de ventes. Jacques Servier fut longtemps un homme de réseaux qui a entretenu des liens étroits avec plusieurs hommes politiques. En 2009, il a été décoré de la grand-croix de la Légion d’honneur (le grade le plus élevé) par l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, longtemps conseil des laboratoires Servier lorsqu’il était avocat d’affaires.

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans DERIVE DE LA MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens