Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 18:56

Le Tredaptive du groupe pharmaceutique Merck ne sera plus disponible à compter de lundi, en raison d'effets indésirables graves.

L'Agence européenne du médicament (EMA) a confirmé vendredi qu'elle recommandait le retrait du marché du médicament anti-cholestérol Tredaptive du groupe pharmaceutique Merck. L'agence basée à Londres prévient dès à présent les patients que le médicament ne sera plus disponible à partir de lundi. Le groupe pharmaceutique américain Merck avait déjà annoncé le 11 janvier qu'il allait retirer son anti-cholestérol Tredaptive du marché mondial en raison d'une augmentation de certains accidents cardio-vasculaires lors d'essais cliniques. L'EMA relève de son côté que le Tredaptive, également vendu en Europe sous les marques Pelzont et Trevaclyn, a fait l'objet d'une nouvelle évaluation qui a fait apparaître une augmentation du nombre des effets secondaires indésirables "non mortels, mais sérieux".

Une étude clinique menée sur quelque 25 000 patients en Europe et en Chine a de surcroît montré que le fait de combiner Tredaptive à une statine - pour réduire le mauvais cholestérol ou HDL - ne permettait pas de diminuer "de manière statistiquement significative" le risque de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral. Ce médicament n'est pas homologué aux États-Unis, mais il est vendu dans 40 pays et a été approuvé par l'Agence européenne du médicament en 2008, pour le traitement de la dyslipidémie (anomalie du taux de lipides dans le sang) en combinaison avec une statine, lorsque celle-ci n'est pas suffisante, ou seul lorsque les patients ne peuvent pas prendre de statines. Ses deux substances actives sont l'acide nicotinique et le laropiprant.

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens