Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 17:40

Le leader, propriété de Lagardère, affiche des scores de fréquentation insolents : 8 millions de visiteurs uniques en janvier dernier selon l’institut Nielsen, soit quatre fois plus que le numéro deux e-sante.fr. Doctissimo a dégagé plus de 8 millions d’euros de revenus publicitaires

Le site n’a pas peur de se faire gentiment le relais de l’indutrie pharmaceutique, comme sur cette info « Un vaccin contre les maladies nosocomiales ? “ qui est en fait le reprise d’un communiqué du laboratoire Sanofi-Pasteur qui commercialisera un jour peut-être ledit vaccin. Son directeur général, Christophe Clément, défend sa fonction sociale :

‘Chez nous, on appelle ça la démocratie sanitaire. Il faut faire confiance à l’intelligence des gens. Qu’ils ne prennent pas ce que dit le médecin pour argent comptant, c’est normal. Sur des forums comme le cancer ou le diabète, on joue le même rôle que des associations de patients. Si les médecins passaient plus de temps avec leurs patients à les rassurer psychologiquement, il n’y aurait pas un tel besoin.’

Sur les forums doctissimo, où sont postés quelque 150 000 messages par jour, difficile de contrôler ce qui se passe. Ils ne sont modérés que pour ce qui est de la légalité des propos mais rien n’interdit aux labos d’y envoyer des trolls vanter les miracles de leurs médicaments, ou à un banquier, de surveiller la santé de ses clients. Le tout sous pseudo.

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans DERIVE DE LA MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens