Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 10:56
Selon l'Agence du médicament, les pilules oestroprogestatives, toutes générations confondues, sont à l'origine de 20 décès et 2500 accidents par an en France.

Les pilules contraceptives de 2e, 3e ou 4e génération entraînent chaque année plus de 2500 «accidents» par formation de caillots dans les veines et 20 «décès prématurés» de femmes, selon un rapport diffusé mardi par l'Agence du médicament (ANSM).

Utilisés par 4,27 millions de femmes (chiffres de 2011), les contraceptifs oraux combinés (COC) ou pilules oestroprogestatives provoquent chaque année «en moyenne» 2529 accidents thromboemboliques veineux et «20 décès prématurés», dont 14 sont «attribuables» aux pilules de 3e et 4e génération, indique ce rapport qui porte sur les années 2000 à 2011.

Les pilules de 3e et 4e génération ont été au coeur d'une polémique ces derniers mois. La ministre de la Santé a décidé en janvier leur déremboursement ainsi qu'une limitation de leurs conditions de prescription après qu'une jeune femme victime d'un AVC a porté plainte contre le laboratoire fabriquant sa pilule.

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens