Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 11:10

Par LEXPRESS.fr, publié le 03/05/2012

Le cancer, synonyme d'une carrière entre parenthèses

Dans l'immense majorité des cas, le cancer entraîne non seulement un arrêt de travail, mais aussi une modification de l'activité professionnelle.

 

Chez beaucoup de salariés touchés par le cancer, les mois de traitement provoquent une baisse drastique de revenus. D'autant qu'à leur retour, tous ne retrouvent pas leur poste. 

Pour beaucoup de malades, le combat contre le cancer oblige à mettre sa carrière entre parenthèses. Les revenus sont les premiers à pâtir pendant la période de traitement: selon une enquête publiée mercredi par la Ligue contre le cancer, conduite auprès de 1700 malades, 60% des personnes actives au début de leur maladie déclarent avoir subi une baisse de revenus. 

La baisse du salaire est la conséquence de l'arrêt de travail et d'un remboursement partiel par le système de prévoyance qui, souvent, ne tient pas compte des primes et heures supplémentaires. "Les primes que je ne touche plus représentaient 24% de mon salaire, sans compter les heures sup qui me permettaient de boucler les fins de mois", témoigne anonymement une des personnes sondées par la Ligue. 

Un quart de leurs revenus en moins

Un sentiment de dévalorisation exacerbé par les difficultés financières 

Près de la moitié des personnes qui déclarent des baisses de salaire au cours de leur maladie indiquent avoir subi une diminution de plus d'un quart de leurs revenus. Ces difficultés financières exacerbent "le sentiment de dévalorisation déjà très présent dans la maladie et la baisse ou perte de revenus (...) peut être vécue comme une mort sociale", souligne la Ligue contre le cancer. 

Dans l'immense majorité des cas, la maladie entraîne non seulement un arrêt de travail, mais aussi une modification de l'activité professionnelle. Parmi les personnes actives au début de la maladie, 51% restaient en arrêt de travail au moment de l'enquête, 22% étaient devenues inactives -retraite ou pension d'invalidité- et seules 18% avaient retrouvé une activité professionnelle. 

"A mon retour, je serai licenciée"

Parmi ces dernières, seules 31% occupaient exactement le même poste de travail. "Je sais que lorsque je serai en état de retourner au travail, je serai licenciée car mon employeur ne peut pas me redonner mon poste", témoigne une malade. 

41% des personnes évoquent des difficultés de mobilité 

Conséquence moins connue, le cancer entraîne des problèmes de mobilité et de transport. "41% des personnes évoquent des difficultés de mobilité essentiellement liées à la fréquence des déplacements induite par les soins, et le fait de ne plus pouvoir se déplacer seul", explique la Ligue. 

Cette enquête a permis de "confirmer" certains aspects de la maladie comme "la baisse des revenus", "les difficultés de retour à l'emploi", mais aussi de mettre en avant les difficultés de mobilité, explique Giulietta Poillerat, responsable de la Ligue pour les "actions aux malades". Pour la présidente par interim de la Ligue Jacqueline Godet, "l'objectif est maintenant de porter toutes ces conclusions aux décideurs et à ceux qui vont définir la politique de santé en France". A la veille du second tour de l'élection présidentielle, la Ligue appelle au lancement d'un 3e Plan cancer, face à la première cause de mortalité en France. 

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans HUMANITUDE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens