Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 18:58

 



Les détenus drogués par la psychiatrie

La France compte plus de 67 000 détenus. La psychiatrie est très présente dans ce secteur. 1/3 des détenus seraient sous psychotropes dont plus de 10% sous antidépresseurs.

 

Il est aujourd'hui de plus en plus connu que ces médicaments peuvent entraîner de graves effets secondaires tels que des hallucinations, de la violence, de l'agressivité, ou encore des suicides.

 

Les faits divers montrent que la plupart des tueries sont commises par des personnes sous l'emprise de psychotropes.

 

A Sète dans l'Hérault, en décembre dernier, l'homme qui a tiré sur ses voisins et tué 2 personnes prenait des anxiolytiques et des antidépresseurs.

Le meurtrier de la tuerie de Newtown prenait lui aussi des psychotropes depuis plusieurs années.

 

Ce n'est donc pas étonnant que le nombre de suicide soit multiplié par 11 en prison, et que le taux de récidive approche les 60% dans les 5 ans suivant la libération.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens