Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 18:38

Même si l’article ne parle que de la situation belge, la catastrophe est généralisée! Nous nous appuyons trop sur les solutions médicamenteuses pour soigner nos enfants alors que les méthodes naturelles sont un parfait palliatif, mais le naturel, ce n’est pas assez commercial… Il suffit de regarder les documentaires sur les lobbys pharmaceutiques pour s’en convaincre.

Les pharmaciens belges vendent actuellement chaque année 6,6 boîtes de médicaments pour enfants. C’est une augmentation de 6,4% par rapport à 2007. Au total, les enfants ingèrent 107 millions de pilules, gouttes ou vaccins, écrite Het Laatste Nieuws mercredi sur base de chiffres récents de l’Inami.

Le nombre de médicaments vendus a augmenté entre 2007 et 2011 plus de trois fois plus que le nombre d’enfants. Les médicaments traitant les problèmes respiratoires tiennent le haut du pavé.

Quatre bébés et enfants en bas âge sur dix reçoivent ainsi un médicament pour l’asthme ou la bronchite chronique (+7,3%). Le nombre d’adolescents avec une affection pulmonaire a également augmenté de 5%.

La consommation de médicaments contre le diabète a augmenté d’un tiers. En 2011, l’Inami a recensé 5.300 enfants diabétiques.

L’augmentation est la plus forte chez les adolescents (+29%) et les enfants entre 3 et 12 ans (+15%). Le surpoids entraîne plus de cas de diabète de type 2, mais il y a aussi une augmentation des cas de diabète de type 1 chez les jeunes enfants.

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens