Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2013 5 11 /01 /janvier /2013 19:39

Les laboratoires souhaitent que la gamme de médicaments vendus sans ordonnance soit élargie et que les Français soient sensibilisés à leur usage.

Deux Français de moins de 65 ans sur trois se soignent parfois tout seuls, indique une étude TNS/Afipa. Une personne sur deux, affirme de son côté l'Ifop. Qu'importe si les chiffres diffèrent un peu, la conclusion est la même. L'automédication a la cote. Et, avec 7,1% du marché des médicaments, elle commence à peser lourd dans l'industrie. Pas assez toutefois pour l'Afipa, l'Association des fabricants de produits d'automédication. «Pousser à l'automédication responsable est un acte thérapeutique », affirme son président Pascal Brossard.

Pour stimuler la consommation de médicaments sans passer par le médecin, il préconise d'en faire la promotion. Pour les enfants, il propose d'enseigner les bonnes pratiques d'automédication à l'école. Pour les adultes, l'Afipa réclame une large campagne de sensibilisation qui rappellerait, au passage, le rôle du pharmacien.

Pour mieux vendre ces médicaments qui ne coûtent rien à la Sécurité sociale, il faudrait leur apposer «un logo spécifique». Surtout, prône l'Afipa, il faut élargir la gamme des produits en accès libre. Le conseil du pharmacien suffit, estime l'association, pour identifier et soigner les symptômes de certaines pathologies chroniques sans gravité, telles que la migraine, la cystite, l'arthrose du genou.

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens