Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 10:22

Une étude internationale, réalisée entre mai 2009 et juin 2010 auprès de 255 médecins exerçant à Toulouse, Vancouver, Montréal et Sacramento, indique que les visiteurs médicaux leur donnent des informations tronquées sur les médicaments qu'ils promeuvent pour le compte d'une firme pharmaceutique.

 

L'étude, coordonnée par l'Inserm en France, insiste notamment sur le fait que les données fournies par le visiteur médical concernent plus souvent les bénéfices que les risques des produits présentés. Pis : dans 59 % des cas, aucun des effets néfastes n'est évoqué. Quand ils le sont, ce sont souvent les plus fréquents et les plus bénins (nausées, diarrhées...) qui sont mentionnés ; les effets indésirables graves, eux, ne sont indiqués que dans seulement 6 % des cas.

 

Résultat : deux tiers des médecins déclarent que la présentation faite par les visiteurs médicaux les incite plutôt à prescrire le médicament promu.

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans DERIVE DE LA MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens