Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 18:31

 (Santé Canada)

L'étiquetage des médicaments anticholestérol (hypocholestérolémiants, aussi appelés statines) indiquera dorénavant un risque d'augmentation du taux de glycémie et un "faible risque accru de diabète" chez les personnes déjà vulnérables à cette maladie, indique Santé Canada dans un communiqué. Certains ont critiqué le fait que cette mesure survienne 11 mois après qu'elle ait été prise par la FDA américaine.

"D'après l'examen des données disponibles, Santé Canada a conclu que les personnes présentant des facteurs de risques préexistants de diabète, comme un taux élevé de glycémie ou de triglycérides, l'obésité ou l'hypertension", risquaient le plus de souffrir de diabète. (Il faut dire que les personnes prenant ces médicaments sont assez susceptibles de présenter ces facteurs de risque, ndlr.)

Une mise en garde sur l'augmentation du taux de glycémie et le risque de diabète, ainsi que de l'information sur la façon de détecter les personnes à risque élevé, a été ajoutée à l'étiquette des six statines vendues au Canada.

Ces dernières sont: atorvastatin (Lipitor et ses génériques), lovastatin (Mevacor et ses génériques), rosuvastatin (Crestor et ses génériques), simvastatin (Zocor et ses génériques), pravastatin (Pravachol et ses génériques), fluvastatin (Lescol et ses génériques).

Santé Canada recommande aux personnes qui prennent un de ces médicaments et sont à risque de faire du diabète, ou qui ignorent si elles sont à risque, de consulter un professionnel de la santé et de ne pas cesser leur médicament sans d'abord en parler avec un professionnel de la santé. Les personnes qui prennent une statine et éprouvent des symptômes associés à une augmentation du taux de glycémie, comme une envie fréquente d'uriner, de boire ou de manger, devraient consulter.

Santé Canada dit toutefois continuer de croire que les bienfaits cardiovasculaires procurés par les statines l'emportent sur les risques.

Une étude publiée en janvier 2012, menée avec plus de 153 000 femmes, âgées de 50 à 79 ans et suivies pendant 12 ans, montrait que les médicaments anti-cholestérol augmentaient de 48% le risque de diabète, ce qui confirmait les résultats d'études précédentes. Les chercheurs rappelaient que pour les personnes en santé ayant un niveau de cholestérol élevé, des changements dans l'alimentation et l'activité physique sont les premières mesures à adopter.

Par ailleurs, Santé Canada a déjà informé des risques de perte de mémoire et de blessure musculaire liés aux statines.

Communiqué de Santé Canada

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens