Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 19:42

 

 


D’abord ils ont fait les plus longues études dans la branche médicale , 10 ans je crois en tout , mais pour en arriver a quoi
Pour en arriver a ne rien comprendre du fonctionnement du cerveaux (trop complexe) ou plutot des cerveaux , puisque contrairement aux idées reçus je pense que chacun a un cerveau unique , a cause de leurs conceptions issus de chaque expériences personnel depuis l’enfance
Cela étant dit , les psychiatres modernes sont des sortes d’apprenti sorciers dont leurs cobayes sont les pauvres gens qui vont les voir
Pour preuve , quelqu’un de dépressif vient les trouver , pour le soigner ils lui donne une molécule X , la personne guérit , chouette , jusque la tout va bien
Une autre personne vient pour la même dépression , ils lui donnent la même molécule X , le patient se suicide ??? pas chouette
Et c’est la le problème , chaque cas est unique , aussi leur travail ne consiste qu’a faire tester aux patients toutes les molécules dont ils disposent en espérant que le hasard fera qu’ils trouvent la bonne et guérissent
La ou l’on peut s’apercevoir de l’incompétence crasse de cette profession , c’est lors de procès d’assises , souvent on appelle a la barre un expert psychiatre ( le summum des psy) pour donner son avis sur tel ou tel accusé ou tel ou tel victimes accusatrice
Et la la rigolade commence , pour exemple le procès d’outreau ou tout les experts psychiatres on envoyés en prisons tout les innocents de cet affaire ( y en a même un qui ses suicidé ) et validés toutes les thèses des menteurs
Pouvoir ce tromper plus ce n’est pas possible , cela devrait faire jurisprudence et interdire pour l’éternité l’intervention de psychiatres en matière judiciaire
Surtout que les allégations accusatrices dans ce procès étaient totalement ubuesques et a part des psy prétentieux n’importe quel péquin se basant sur la logique aurait relâché dans l’heure tout ces innocents
Mais il y a pire , oui c’est possible , quand ces messieurs sure d’eux relâchent dans la nature des psychopathes , des pédophiles et autres ordures , dans la nature prétextant qu’ils sont guérit et non dangereux , mais qui dans le mois suivant leurs libération récidivent leurs saloperies (on a tous des exemples en tête )
Je pense qu’a ce niveau d’erreurs de lourdes punitions ( voir pénal ) devraient leurs êtres infligées , au minimum a la première erreur de ce type l’interdiction a vie d’exercer
De plus les hôpitaux psychiatriques qu’ils dirigent sont les rares endroits ou l’on pratique encore une forme de torture physique et mentale
-Mentale car au lieu de soigner les malades ils les droguent a mort , les abrutissent sous des montagnes de cachets
-physique par ce qu’ils pratique la camisole de force , les entraves et l’électrocution cérébrale soit disant pour calmer les fous et méme la lobotomie

Vous allez me dire que devons nous faire pour nos fous ? qui est fous , qui ne l’est pas comment juger ?
Et bien je n’ai pas la prétention de savoir quoi faire , tout ce que je sais c’est que les psychiatres ne sont pas plus qualifiés que vous et moi pour dire qui est fou qui ne l’est pas et ce qu’il faut en faire
La seule chose qui est sure c’est que pour les fous violents , ce que demande la société est de les écarter du chemin de la vie sociale , de les enfermer pas de les torturer ni de les droguer a mort
Vous aurez remarqué que je ne parle pas des psychanalystes qui eux ne juges pas les gens ni ne les drogues avec des médocs , ils se contentent de les écouter en baillant déballer leurs vie et se guérir tous seul , moyennnant finance , c’est quand même mieux , plus efficace parfois puisque qui connaît mieux son cerveau que son possesseur lui même , plus apte a découvrir au fond de lui ce qui ne va pas que n’importe qui
Donc en conclusion ne pas confondre psychiatre et psychanalyste , l’un alourdit votre quotidien de substances chimiques surpuissantes et nocives et l’autre allège votre porte monnaie , pour des résultats souvents nuls , c’est quand moins dangereux non ?

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCE A L'HOPITAL - dans PSYCHIATRIE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens