Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 15:49

1x1.trans Les psychotropes derrière les massacres scolaires aux Etats UnisRevoilà Big Pharma.

Au cours d’un récent entretien, le Docteur David Healy,  professeur de psychiatrie à l’université de Cardiff au Royaume-Uni, a dénoncé les compagnies pharmaceutiques qui se font des milliards de dollars en commercialisant des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine, appelés ISRS (Prozac, Paxil,  Zoloft, Celexa,…) qui ont selon lui une responsabilité majeure dans les massacres scolaires survenus aux Etats-Unis.

 

Selon Healy, les médecins scolaires sont enclins à prescrire des médicaments ISRS sans examen sérieux. «Les compagnies pharmaceutiques fabriquent ces médicaments avec l’idée de se faire de l’argent»[...]«Il y a un large éventail de problèmes à envisager avant de prescrire ces médicaments aux enfants. Très peu d’enfants ont des problèmes graves qui justifient un traitement avec des médicaments aussi risqués les médicaments ISRS. »

« Les médicaments peuvent rendre les enfants agressifs et hostiles. Les enfants qui prennent des médicaments ISRS sont plus susceptibles de blesser ou de blesser d’autres enfants à l’école»,

Healey note qu’il existe une très forte corrélation entre les fusillades de masse et de l’utilisation des médicaments.

«Environ neuf fusillades sur dix  dans les écoles et des fusillades de masse impliquent ces médicaments et on peut envisager alors qu’au moins une proportion significative de ces cas ont été causés par les médicaments »

Le problème ne risque certainement pas de s’arranger puisque le président Obama, dans une série de 23 notes et de proclamations présidentielles signées la semaine dernière, a appelé les Centers for Disease Control and Prévention (les Centres pour le  Contrôle  et le Dépistage des Maladies sont chargés de la santé publique) , d’entreprendre des recherches pour examiner la violence armée et explorer des nouveaux moyens médicaux pour contrôler le problème.

Au cours des 10 dernières années, principalement aux États-Unis mais également dans le reste du Monde, le nombre d’enfants et d’adolescents diagnostiqués hyperactifs, maniaco-dépressifs ou bipolaires a augmenté de plus de 4000%. Ainsi, la prescription de psychotropes a elle aussi augmenté de 250% depuis une décennie, touchant en grande partie les enfants en bas âge.

La Ritaline est un exemple emblématique de cet empoisonnement légal des enfants.

Les multinationales pharmaceutiques ont encore de beaux jours devant elles, entre maladies inventées et médicaments inutiles, le champ des possibles est immense.

Source: Wnd (en anglais)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens