Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 19:40

 

Les stations d'épuration n'éliminent pas complètement les médicaments présents dans les eaux usées. Raison de plus pour éviter la surconsommation de médicaments et pour rapporter les médicaments non utilisés en pharmacie, en vue de leur incinération.

Les substances pharmaceutiques utilisées en médecine humaine ou vétérinaire sont en partie rejetées dans l'environnement après consommation. Éliminées par voie urinaire ou fécale, elles sont rejetées dans les eaux usées soit sous la forme active initiale, soit sous forme de substances dérivées, actives ou non.

Les médicaments non utilisés, quand ils ne sont pas rapportés en pharmacie, rejoignent aussi parfois le milieu aquatique s'ils sont éliminés dans les toilettes.

Les stations d'épuration n'éliminent pas complètement les médicaments présents dans leseaux usées. L'efficacité des stations varie selon les procédés de traitement employés, et reste faible pour certaines substances. De nombreuses études, en France et à l'étranger, ont mis en évidence des résidus de médicaments dans les eaux usées, les eaux traitées, voire dans l'eau potable.

Le risque environnemental et sanitaire lié à la présence de micropolluants dans les eaux, dont les médicaments, est encore mal connu. Des effets de cette micropollution ont été observés sur certaines espèces aquatiques, notamment une féminisation de poissons mâles. Fin 2012, aucun effet sur les humains n'est encore connu.

Sans attendre que des risques avérés soient démontrés, la présence de médicaments dans les eaux usées et leur persistance après traitement sont des raisons supplémentaires de s'efforcer à réduire les rejets de médicaments, en évitant en particulier leur surconsommation, et d'encourager le retour des médicaments non utilisés en pharmacie d'officine.

©Prescrire 1er décembre 2012

"Médicaments dans l’eau : élimination incomplète par les stations d'épuration" Rev Prescrire 2012 ; 32 (350) : 936-938. (pdf, réservé aux abonnés)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens