Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 21:41

M

 

 

 

Womanhood-Stolen.jpg

Illustration : http://gaia-health.com

 

Une jeune australienne de 16 ans, en parfaite santé, a définitivement perdu ses ovaires après avoir eu des injections du vaccin Gardasil, censé protéger le col de l’utérus des risques de cancer. Ce cas a été cité dans le British Medical Journal. Malgré tous les examens, aucune autre explication que la série des trois injections du Gardasil ne peut permettre de comprendre cette ménopause précoce. On pourrait considérer que l’utilisation de contraceptifs oraux, pour gérer les menstruations irrégulières, par exemple pourrait être la cause de ce problème de ménopause précoce, mais cette jeune fille n’en prenait pas. Alors ? Un des composants de ce vaccin quadrivalent (Papillomavirus humain)  le polysorbate 80 (autrement nommé Tween 80, Alkest ou Canarcel) connu pour provoquer des déformations de l’ovaire ou des modifications hormonales de l’utérus ou du vagin (chez les rats) pourrait être responsable du drame de cette jeune fille.

 

- article extrait  du journal Principes de Santé – n° 50 – Novembre 2012.

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens