Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 19:44
Le groupe a déjà été poursuivi pour des fraudes à l'assurance santé aux Etats-Unis
Crédit: KEYSTONE (archives)

Une plainte a été déposée aux Etats-Unis contre le géant pharmaceutique bâlois Novartis. Sa filiale aurait incité des pharmaciens à favoriser un de ses médicaments, le Myfortic, en leur versant des ristournes illégales. Novartis réfute ces allégations.

Selon la plainte déposée par les autorités américaines, Novartis a, depuis 2005, poussé au moins une vingtaine de pharmacies "à orienter des milliers de patients ayant reçu une greffe" vers son produit, en proposant "des pots-de-vin sous forme de rabais et de promotions", indique un communiqué des services du procureur général de New York.

Le groupe aurait ainsi offert à un pharmacien de Los Angeles "un rabais 'bonus' équivalent à 5% de ses ventes annuelles de Myfortic" pour l'aider à convaincre 700 à 1000 patients de préférer le médicament conçu par Novartis à ses concurrents ou à des génériques. Cela représente l'équivalent de plusieurs centaines de milliers de dollars.

Novartis "se défendra"

Ces pratiques illégales auraient "conduit à des remboursements de l'ordre de dizaines de millions de dollars" pour le Myfortic par les programmes d'assurance-santé du gouvernement destinés aux personnes âgées et aux plus démunis, poursuit le document. La justice cherche à obtenir des dédommagements ainsi que des amendes.

Novartis "réfute les allégations" de la justice américaine qui émanent d'une enquête "déjà rendue publique". Le groupe annonce qu'il "se défendra", a indiqué une porte-parole du groupe dans un courriel à l'AFP.

Un précédent

Le groupe a déjà été poursuivi pour des fraudes à l'assurance santé aux Etats-Unis. En septembre 2010, la filiale américaine Novartis Pharmaceuticals Corporation (NPC) a dû payer pour 422,5 millions de dollars pour infractions aux directives de commercialisation de médicaments, notamment le traitement Trileptal contre l'épilepsie.

Le Myfortic est utilisé pour empêcher le système immunitaire de l'organisme de rejeter le rein ayant été transplanté.

Source: ATS

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans DERIVE DE LA MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens