Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2013 5 01 /02 /février /2013 20:06

De trop rares progrès pour les patients

Deux médicaments sont "Cités au Palmarès". Le Palmarès Prescrire 2012 ne comporte aucun médicament "Pilule d'Or", ou "Inscrit au Tableau d'Honneur".

Le Palmarès des médicaments de Prescrire récompense chaque année les nouveaux médicaments, ou nouvelles indications de médicaments déjà sur le marché, qui représentent un progrès tangible pour les patients. Élaboré en toute indépendance par la Rédaction, le Palmarès résulte de l'analyse des données disponibles sur les nouveautés réalisée et publiée par Prescrire durant l'année écoulée.

Un tri minutieux permet de distinguer les médicaments selon l'importance du progrès thérapeutique. L'amélioration apportée par la nouveauté peut consister en un supplément d'efficacité, en une moindre fréquence ou une moindre gravité des effets indésirables (à efficacité similaire), ou en une possibilité d'administrer le traitement plus simplement ou plus sûrement.

En 2012, à nouveau, le Palmarès des médicaments ne comporte pas de Pilule d'Or. De plus, aucun nouveau médicament ni aucune nouvelle indication d'un médicament déjà commercialisé n'apporte assez de progrès pour justifier une inscription au Tableau d'honneur.

Deux médicaments ont contribué à améliorer, modérément, la prise en charge de certains patients et sont donc Cités au Palmarès : l'abiratérone (Zytiga°) en troisième intention dans le cancer métastasé de la prostate ; le bocéprévir (Victrelis°) en association avec les traitements usuels de certaines hépatites C chroniques. Ces deux médicaments ont une certaine efficacité mais aussi des effets indésirables importants, qui limitent leur intérêt.

Ces deux progrès, modérés, reflètent une année 2012 décevante pour les patients et les soignants en attente de nouveautés apportant de réels progrès thérapeutiques.

©Prescrire 1er février 2013

"Les Palmarès Prescrire 2012" Rev Prescrire 2013 ; 33 (352) : 87-90. (pdf, accès libre)

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens