Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 15:46

On les prend pour ne plus avoir mal à la tête... mais à l'arrivée ils feraient plus de mal que de bien ! L'aspirine, le paracétamol et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (ex : ibuprofène) pris contre la douleur pendant 10 à 15 jours d'affilée accélèreraient la gravité et la fréquence des maux de tête. Cette information du NICE britannique (National Institute for Health and Clinical Excellence) a été relayeé dans le cadre de nouvelles recommandations faites aux professionnels de santé. Les personnes concernées par des prises excessives de ces médicaments doivent consulter leur médecin pour en parler. Le médecin essaiera de mieux identifier les causes des maux de tête et pourra recommander l'arrêt immédiat des antidouleurs.

Source : NHS et NICE, Diagnosis and management of headaches in young people and adults, Septembre 2012.

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens