Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 19:23

 

Pilules de 3e génération : déremboursement dès 2013

A partir du 30 septembre 2013, les pilules contraceptives de 3e génération ne seront plus remboursées par l’Assurance-maladie. Le ministre en charge des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine, en a ainsi décidé après que la Haute Autorité de Santé (HAS) ait rendu un avis défavorable sur cette classe de contraceptifs. En cause, un service médical rendu (SMR) jugé « insuffisant ».

Trois molécules sont concernées : désogestrel, gestodène ou norgestimate. Dans un an d’ici donc, les pilules contraceptives de 3e génération contenant l’un de ces trois progestatifs ne seront plus prises charge. La Commission de la transparence auprès de la HAS, a jugé « insuffisant » leur service médical rendu après l’avoir évalué sur la base de plusieurs critères, dont l’efficacité de ces pilules et leurs effets indésirables.

Les femmes utilisant ces contraceptifs s’exposent en effet, à « un risque de complications thrombo-veineuses (les phlébites) deux fois plus élevé que les femmes sous pilules de 2e génération », indique le ministère. Toutefois, « ce risque reste très faible, de 3 à 4 cas pour 10 000 utilisatrices ». Il y a thrombose veineuse lorsqu’un caillot de sang obstrue une veine. S’il se détache, il peut remonter jusqu’aux poumons, provoquant ainsi une embolie pulmonaire.

Rappelons par ailleurs que le risque de maladie cardiovasculaire est augmenté chez les fumeuses sous contraceptif oral, et cela de manière générale. L’association tabac-pilule constitue en effet un cocktail explosif, multipliant par dix le risque d’infarctus.

Un an pour changer de pilule

Le délai de plus d’un an qui va s’écouler jusqu’au déremboursement des pilules de 3e génération laisse « une période d’adaptation aux femmes utilisant ces pilules, afin qu’elles puissent, avec leurs médecins, et au moment du renouvellement de leur prescription, choisir un autre mode de contraception, remboursé si elles le souhaitent ». Une précaution utile dans un contexte de recul de l’utilisation de la pilule contraceptive en France.

Source : Ministère des Affaires sociales et de la Santé, 19 septembre 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans DERIVE DE LA MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens