Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 20:21


L’objectif du présent plan d’actions est, devant l’inquiétude croissante des habitants de
notre pays, de réduire les quantités de médicaments ou de résidus de médicaments (RM)
consommés involontairement par la population. Cela implique un considérable travail
d’investigations pour mieux connaître le métabolisme des médicaments absorbés dans
les organismes humains et animaux, les différentes formes et voies d’excrétion et le
devenir de ces substances rejetées dans l’environnement, particulièrement dans les eaux
de consommation. Cela doit aboutir à une évaluation des flux de rejets pour chaque
famille de substances avec l’objectif de leur réduction significative.
Ce qui parait essentiel à FNE
La présence de résidus de médicaments dans l’environnement présente des risques
majeurs pour la santé publique. Il s’agit notamment :
- des risques dus aux résidus de produits radioactifs utilisés pour le diagnostic
(scintigraphies,…) et certains traitements (notamment anticancéreux) ;
-
- des risques dus aux Perturbateurs Endocriniens, substances chimiques actives sur
les organismes vivants à des doses très faibles et qui sont fortement suspectés
d’être à l’origine de nombreuses pathologies chez l’homme (infertilité, cancers du
sein, de la prostate, du testicule, anomalies de l’appareil génito-urinaire, …)
comme chez l’animal (ovotestis chez certains poissons) ;
-
- des risques présentés par les résidus issus de chimiothérapies anticancéreuses qui
peuvent être des substances cytotoxiques puissantes ;
-
- des risques liés à la dispersion des antibiotiques dans l’environnement, pouvant
contribuer à l’émergence de nombreuses résistances, susceptible de compliquer
les traitements de plusieurs maladies infectieuses comme la tuberculose ;
-
- des risques écotoxicologiques provoqués par l’arrivés de résidus de médicaments
antiparasitaires, antibiotiques, antifongiques, anticancéreux.
Concernant les eaux à surveiller, il n’y a pas que l’eau du robinet. Il est utile de
s’intéresser aux eaux en bouteille, à celles des nappes phréatiques, des captages ainsi
que celles des estuaires. Il serait utile de mesurer les teneurs en RM dans les eaux
consommées par les animaux, notamment ceux dont les productions sont consommées
(lait, oeufs), dans les eaux utilisées par les industries agroalimentaires et
pharmaceutiques et qui entrent dans la chaine de fabrication de produits manufacturés
consommés par les humains (boissons, aliments divers, médicaments).

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens