Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 18:51

Les vaccins

vaccins bébé font souvent l’objet de polémique : leurs bénéfices sont-ils plus importants que les risques qu’ils peuvent présenter ?

Lors de la campagne de vaccination contre la grippe A(H1N1) en 2009-2010, 4,1 millions de personnes ont été vaccinées en France par Pandemrix®, et 1,6 million ont reçu le vaccin Panenza® (Sanofi), réservé aux nourrissons, aux femmes enceintes et aux personnes immunodéprimées. Mais une étude[13] britannique publiée en février 2013 a établi un lien entre le vaccin Pandemrix®, et l’augmentation des cas de narcolepsie - un trouble du sommeil - chez des enfants et des adolescents en Grande-Bretagne.

L’étude a été menée auprès de 245 enfants de 4 à 18 ans traités dans des centres du sommeil et des centres neurologiques en Grande-Bretagne. Les résultats sont surprenants : la prise de vaccin multiplierait le risque de narcolepsie par 14 par rapport aux personnes n'ayant pas reçu le vaccin. Ce risque serait même multiplié par 16 en cas de vaccination par le Pandemrix® (GlaxoSmithKline) dans les six mois précédents. Les chercheurs ne peuvent expliquer ce qui entraine cette maladie, mais ils soupçonnent soit l'excipient, soit l'adjuvant du Pandemrix® - le AS03, fabriqué à base de squalène, une huile de poisson - qui sert à renforcer la réponse immunitaire après vaccination.

Si le Pandemrix® n'est plus commercialisé en France, l'adjuvant est utilisé dans d'autres vaccins antigrippaux, comme les H5 et H9.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens