Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 18:51

Les médicaments anti-rhume

En novembre 2012, le Centre-anitpoison de Toulouse a mis en garde contre les médicaments anti-rhume contenant de la pseudoéphédrine, à l’image d’Actifed Rhume, Nurofen Rhume, Dolirhume ou encore d’Humex Rhume.

La pseudoéphédrine est la molécule qui permet de déboucher le nez et de le décongestionner. Mais elle peut parfois avoir des effets indésirables… Elle a des effets vasoconstricteurs, c’est-à-dire qu’elle diminue les vaisseaux sanguins en provoquant la contraction de leurs fibres musculaires. Dans certains cas, elle peut donc entrainer des effets sur le système cardiovasculaire (infarctus du myocarde, poussées hypertensives), mais aussi sur le système neurologique (accident vasculaire cérébral ou convulsions).

médicament anti-rhume

La probabilité d'être concerné est faible, mais d’après le service de pharmacovigilance, il faut éviter ces médicaments dont le risque est inacceptable au vu de la pathologie et préconiser plutôt l'utilisation du sérum physiologique. Le lavage du nez avec un spray de sérum physiologique ou une solution saline demeure en effet le meilleur moyen de soigner un rhume sans effet indésirable.

Chaque Français ayant en moyenne 2 à 3 rhumes par an, ces médicaments vendus sans ordonnance connaissent un franc succès, surtout en cette période de l’année. A titre d’exemple, trois millions de boîtes d’Actifed Rhume sont vendues chaque année.

Pourtant, en plus d'avoir des effets secondaires dangereux pour la santé, tous ces médicaments, n'ont jamais vraiment prouvé leur efficacité. Les vasoconstricteurs réduisent la congestion nasale mais ils ne guérissent pas du rhume et ne réduisent pas non plus la durée de l'infection.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens