Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 19:40

Certaines substances ont comme effet indésirable de faire maigrir, et sont détournées pour un usage dans ce but. Mais elles ont souvent d'autres effets indésirables parfois graves.

L'usage de nombreux médicaments est détourné de leur autorisation de mise sur le marché (AMM) pour perdre du poids. C'est notamment le cas avec des diurétiques, des dérivés amphétaminiques, des hormones thyroïdiennes, des psychotropes et le topiramate (Epitomax° ou autre). Certains soignants contribuent à cette utilisation malgré des interdictions émanant de l'Agence française des produits de santé (ANSM).

En juin 2012, l'ANSM a interdit ou encadré l'utilisation dans des préparations réalisées en pharmacie (en ville ou à l'hôpital) de certaines substances, détournées à des fins d'amaigrissement pour la plupart. L'ANSM a considéré leur balance bénéfices-risques défavorable dans cette situation.

L'utilisation des plantes Garcinia cambogia, Hoodia gordonii et des fruits verts de Citrus aurantium est interdite dans les préparations. L'utilisation des substances suivantes est aussi interdite dans les préparations : le clenbutérol (non commercialisé en France), le clonazépam (Rivotril°), l'exénatide (Byetta°), le liraglutide (Victoza°), le méprobamate (ex-Équanil°), l'orlistat (Alli°, Xenical°) et la synéphrine (non commercialisée non associée en France).

19 autres substances sont interdites en préparation à visée amaigrissante mais restent autorisées pour d'autres motifs.

Parmi les substances listées par l'ANSM, seul l'orlistat est muni d'une AMM chez les patients obèses, en dépit de risques d'effets indésirables et d'interactions médicamenteuses disproportionnés. Les autres substances sont utilisées à des fins amaigrissantes de manière détournée. Ce détournement expose les patients aux nombreux effets indésirables de ces substances.

Ces interdictions vont dans le sens de la protection des patients.

©Prescrire 1er mars 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens