Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 20:32

Prozac, Valium, Zoloft, Rohypnol : six millions de Français seraient aujourd’hui «accros» aux antidépresseurs.

La France détient le record du monde de la prise de psychotropes.

Et pourtant, cela fait presque dix ans que des psychiatres de renommée internationale alertent contre leur utilisation massive et incontrôlée.

La situation est d’ailleurs devenue si critique en France, depuis quelques années, que des centres de désintoxication se sont ouverts, alors même que les «effets indésirables» de ces médicaments - suicide, aggressivité, dépendance, passage à l’acte - se sont multipliés.

Enquête sur la face cachée de ces pilules du bonheur.

Source : http://nemesistv.info/video/24BMO29DDGAD/tranquillisants-l-overdose

Le scandale des benzodiazépines.


Dans les années 90, un médecin belge a publié un rapport explosif concernant un médicament appelé "rohypnol"

Objectifs : Etudier le profil de l’usage de médicaments chez les toxicomanes à l’héroïne

Sujets et méthodes : 89 héroïnomanes, enrôlés dans un programme de maintenance par la méthadone en médecine de famille, ont fait l’objet d’une enquête.

Les patients pharmacophiles et leurs préférences ont été identifiés par questionnaire.

L’enregistrement d’interviews face à face semi-structurés a permis de mettre en évidence le profil de 56 patients ainsi que le tableau clinique résultant de l’abus de médicament.

Une revue bibliographique et une investigations auprès de praticiens de différents pays renforcent l’étude.

Résultats :
60%(53/89) des consultants ont abusé de médicaments au moins une fois.

>Le Rohypnol? (Flunitrazépam), un hypnotique puissant, est placé en premier choix comme succédané >de l’héroïne par 66% de ces utilisateurs abusifs.

" Etre en Roche " (roche est le nom du labo qui fabrique le rohypnol) est une expression utilisée par les toxicomanes eux-mêmes pour désigner le tableau clinique consécutif à la prise diurne d’un ou plusieurs (jusqu’à 30 c à 2mg par jour) comprimés de Rohypnol, associé ou non à l’alcool.

Un comprimé de Rohypnol est appelé un " Roche " et un utilisateur compulsif un " Rocheman ". Le tableau clinique est caractérisé par un état d’obnubilation ( « Etre ravagé, pété, mort »), une dysarthrie, une sensation d’invincibilité, une perte d’inhibition avec possible passage à l’acte et agression suivis d’endormissement et d’amnésie antérograde totale.

L’information concernant la dangerosité de ce produit n’a pas été diffusée .
Le Rohypnol est une drogue de rue dans tous les pays étudiés.

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens