Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 19:29
6 août 2012 à 11:37
Une infirmière et sa patiente, à Lille (image d'illustration).
Une infirmière et sa patiente, à Lille (image d'illustration). (Photo Philippe Huguen. AFP)

Trois infirmières de Gironde ont été mises en examen pour des escroqueries au préjudice de la Sécurité sociale et du fisc qui pourraient atteindre un million d’euros, grâce à de fausses déclarations d’achat de matériel médical pour des patients en fin de vie.

Les trois femmes sont poursuivies pour des abus de biens sociaux, des escroqueries, fausse comptabilité et recel, a-t-on indiqué de même source, en confirmant une information parue dans le Parisien.

Ces infirmières âgées de 32, 39 et 40 ans géraient une société, ABC Perfusions, basée à Gradignan, en banlieue de Bordeaux, créée en 2008 et spécialisée dans la fourniture de produits de perfusions.

Les médecins leurs établissaient «de toute bonne foi», selon le quotidien, des ordonnances pour une quantité de produits bien supérieure aux besoins des patients. Elles n’achetaient que ce dont elles avaient besoin et obtenaient le remboursement de la totalité des prescriptions auprès des Caisses primaires d’assurance maladie. Le fisc était aussi escroqué, les trois femmes déclarant des montant de TVA correspondant aux faux volumes d’achat.

Le préjudice pourrait dépasser le million d’euros, selon le Parisien, même s’il s’agit à ce stade pour le juge chargé de l’instruction d'étayer les éléments et montants avancés, a-t-on précisé au parquet.

Ce sont des virements sur leurs comptes personnels repérés par Tracfin (cellule de lutte contre le blanchiment dépendant du ministère de l’Economie), jugés suspects, qui ont révélé leurs agissements présumés.

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans DERIVE DE LA MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens