Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 10:25

Hospitalisé d'office à la demande de son épouse, il affirme être sain d'esprit. Son avocat dénonce un internement orchestré sur fond de séparation.

Le Niortais interné (ici avec son avocat M e Boizard) sera réexaminé par un psychiatre extérieur à l'hôpital de Niort où travaille son épouse. Le Niortais interné (ici avec son avocat M e Boizard) sera réexaminé par un psychiatre extérieur à l'hôpital de Niort où travaille son épouse. - (dr)

Un homme de 36 ans est-il actuellement retenu sans fondement à l'hôpital psychiatrique de Niort ? C'est la thèse défendue hier après-midi au tribunal par l'avocat de ce père de famille, interné à la demande de son épouse depuis le 13 septembre.
Ce jour-là, Fabrice (1) n'allait « pas bien ». La crise conjugale était arrivée « au point de rupture » et il avait décidé de ne pas aller au travail. « J'avais besoin de décompresser », a-t-il expliqué hier au juge des libertés et de la détention. En fait, cette journée marquée par la consommation d'antidépresseurs (trois cachets) et d'une bouteille de vin a entraîné une incroyable réaction en chaîne.

'' Elle avait déjà fait interner son premier mari ! ''

Son épouse, qui travaille à l'hôpital, explique avoir reçu de lui un appel « agressif » et des SMS « inquiétants ». « Il n'a pas ouvert la porte aux amis que j'avais sollicités pour lui parler ». Elle décrit la situation à un médecin de son service, « Il m'a dit : '' Ton mari a besoin de soins '' », puis au Samu. Elle indique que son mari, jeune retraité de l'armée, est « susceptible d'être armé ».
« A 18 heures, les policiers sont arrivés en force, comme si j'étais retranché chez moi, raconte Fabrice, qui était arrêté pour la première fois de sa vie. Ils ont fouillé la maison, confisqué mes outils de jardinage et une arme d'autodéfense achetée quand j'avais 20 ans ». Les pompiers l'emmènent à l'hôpital. Le médecin diagnostique des « délires paranoïaques avec passage à l'acte hétéro-agressif ». Il fait interner Fabrice contre son gré.
Et surtout contre toute raison médicale, martèle Me Jean-Marc Boizard, l'avocat du « patient malgré lui ». « Aucun fait objectif ne justifie ce jargon ! Je trouve suspect en revanche que cette épouse qui travaille dans le service de psychiatrie ait trouvé le concours si efficace d'un collègue pour obtenir l'hospitalisation d'office de son époux. L'hôpital (2) aurait dû être plus vigilant, d'autant que ce n'est pas la première fois : cette femme avait déjà fait hospitaliser son premier mari ! Le procédé est particulièrement odieux ! On prive cet homme de liberté et on lui prescrit des traitements inadaptés, pour une difficulté matrimoniale malheureusement banale. »
« Monsieur n'a pas l'air dangereux à cette audience », a admis le procureur Jacques Bouzigues, refusant pour autant de remettre en cause la probité des médecins, des « psychiatres expérimentés » experts auprès de la cour d'appel. Le juge des libertés et la détention a suivi ses réquisitions en nommant un expert « indépendant de l'hôpital de Niort ». Son avis sur le bien-fondé de l'internement s'annonce déterminant. Résigné mais calme, Fabrice est reparti avec l'infirmier vers l'hôpital en attendant la prochaine audience. Dans dix jours.

Partager cet article

Repost 0
Published by violence à l'hôpital - dans PSYCHIATRIE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens