Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 16:15
AFP Publié le 09/11/2012

Une infirmière libérale a été condamnée  à Lyon à deux ans de prison, dont 14 mois avec sursis, pour avoir escroqué pendant deux ans la Sécurité sociale pour un préjudice de quelque 300.000 euros. En 2009 et 2010, elle facturait à la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) et à la caisse de la SNCF l'équivalent de "28 heures de travail non-stop par jour", a rappelé Nathalie Simonitto, l'avocate des deux caisses.

"Lorsqu'elle faisait des remplacements dans des cabinets, elle récupérait des coordonnées de patients et facturait des prestations pour des assurés qu'elle n'a jamais rencontrés", a-t-elle ajouté. Le tribunal correctionnel de Lyon lui a également interdit définitivement d'exercer en tant qu'infirmière libérale.

Mi-octobre, une infirmière libérale avait été condamnée à Lyon à trois ans de prison, dont deux avec sursis, pour avoir escroqué depuis 2008 la CPAM du Rhône de plus de 700.000 euros, notamment en refacturant des actes. "Lyon a étoffé sa lutte anti-fraudes, j'ai plein de dossiers dans mes placards", a glissé Mme Simonitto.

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans DERIVE DE LA MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens