Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 17:20

Des cas de narcolepsie ont été imputés au vaccin grippal avec l'adjuvant AS03, Pandemrix°, utilisé lors de la pandémie de grippe H1N1v. Par prudence, mieux vaut choisir un vaccin antigrippal sans cet adjuvant.

Plusieurs centaines d'observations de narcolepsie avec cataplexie ont été décrites chez des personnes vaccinées avec le vaccin antigrippal H1N1v Pandemrix°, principalement des enfants et adolescents. Cette maladie neurologique rare, très invalidante, touche 1 personne sur environ 3 300 à 5 000 personnes. Elle se caractérise principalement par une somnolence diurne excessive avec attaques de sommeil incoercible et relâchement musculaire brusque sous l'effet d'une émotion.

4 études portant sur plusieurs millions de personnes ont mis en évidence un lien épidémiologique entre le vaccin grippal H1N1v Pandemrix° et la survenue de narcolepsie avec cataplexie.

L'analyse des dossiers des personnes vaccinées atteintes de narcolepsie montre que toutes étaient du groupe d'antigènes tissulaires HLA connu pour y être associé. Un lien avec le virus grippal H1N1 est évoqué, les patients atteints ayant été auparavant plus fréquemment exposés à une infection grippale ou à une fièvre inexpliquée.

Les résultats disponibles montrent un lien épidémiologique entre l'apparition de narcolepsie avec cataplexie et le vaccin Pandemrix°. Le rôle de l'adjuvant lipidique AS03 est évoqué car aucune augmentation du risque de narcolepsie après vaccination par un vaccin H1N1v autre que Pandemrix° n'a été signalée par l'Organisation mondiale de la santé, et qu'aucun cas de narcolepsie lié d'autres vaccins avec adjuvant lipidique différent n'a été recensé.

Les causes de ce phénomène ne sont pas élucidées. Par prudence, en attendant que les agences du médicament agissent pour obtenir rapidement de nouvelles données probantes, mieux vaut utiliser un vaccin grippal sans adjuvant lipidique AS03.

©Prescrire 1er octobre 2012

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans L'ENFER DES TRAITEMENTS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens