Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 11:09

 

:vendredi 19 février 2010 
Viol au Rivotril: 7 détentions provisoires et 1 contrôle judiciaire

Les 8 violeurs présumés d’une jeune femme de 20 ans abusée sous Rivotril ont été présentés devant le juge durant toute la journée. Ils ont été mis en examen pour viol et agression sexuelle en réunion.

 
 
6 des violeurs présumés ont été mis en examen pour viol et agressions sexuelle en réunion. Le juge des libertés et de la détention a décidé de les incarcérer. Un autre jeune a été incarcéré lui aussi mais sous le chef d’inculpation de complicité de viol et happy slapping.
 
un 7è jeune majeur a été mis en examen pour complicité uniquement et placé sous contrôle judiciaire. Il est ressorti libre du Palais de justice.
 
« La Bande de copains » est arrivée dans la matinée à bord de deux fourgons de police. À leur arrivée au Palais de justice, plusieurs autres jeunes les attendaient à l’arrière du tribunal de Champ Fleuri. Ils sont venus apporter leur soutien à leurs « dalons ».
 
Un à un les auteurs des faits ont été reçus dans le bureau du juge Flavien Noailles. Le juge avait pour mission de déterminer le rôle de chacun dans ce viol collectif.
 
 En plus du viol, le chef d’inculpation d’ agression sexuelle en réunion, constitue une circonstance aggravante. Les deux derniers majeurs sont quant à eux arrivés à Champ Fleuri en début d’après-midi.
 
Pour rappel, les faits remontent à 3 mois. Un jeune majeur avait drogué sa propre petite amie avant de « l’offrir » à 7 autres de ses amis.
 
La jeune maman de 20 ans avait été placée sous rivotril. Ne se rappelant pas du viol collectif, c’est tout à fait par hasard qu’elle a trouvé sur l’ordinateur de son copain, les images du viol qui a été filmé dans son intégralité.

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCE A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens