Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 13:13
 30-05-2012

PARIS (AP) — Le directeur d'une maison de retraite du Pecq (Yvelines) a été mis en examen pour "viols et agressions sexuelles sur mineurs, prostitution de mineurs et détention et diffusion d'images pédopornographiques" vendredi à Versailles (Yvelines), a-t-on appris mercredi de source proche de l'enquête confirmant une information du "Parisien".

Le suspect a été placé en détention provisoire. Le parquet de Versailles n'a pas souhaité s'exprimer sur cette affaire.

Agé de 49 ans, ce célibataire sans enfant avait été signalé par le FBI américain qui a intercepté des photos et des images qu'il avait échangées avec d'autres personnes. Inconnu des services de police, l'homme a été interpellé mercredi dernier par les enquêteurs de l'Office central de répression des violences aux personnes qui l'ont placé en garde à vue. Des milliers de photos et de vidéos pédopornographiques ont été saisies par les policiers.

"Il a reconnu une partie des faits", précise-t-on de même source. Selon les enquêteurs, l'homme voyageait depuis une vingtaine d'années dans le cadre de missions humanitaires de l'association religieuse qui gère notamment la maison de retraite du Pecq mais aussi dans le cadre de déplacements touristiques.

Il est soupçonné d'avoir abusé d'une vingtaine de garçons de 6 à 16 ans notamment en Tunisie, au Sri Lanka et en Egypte entre 2001 et 2011. Il apparaît dans certaines video et en aurait également tourné de nombreuses autres, ajoute-t-on de même source. AP

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans VIOLENCE A L'HOPITAL
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens