Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 18:53

Les médicaments contre l’insomnie à base de Zolpidem tel le Stilnox® nuiraient à la vigilance de leurs utilisateurs, en particulier les femmes, et ce jusqu’au lendemain de leur prise.

Difficile la nuit de tomber dans les bras de Morphée? Le Stilnox® et autres hypnotiques ayant pour principe actif le Zolpidem ont démontré depuis des années leur efficacité à remédier aux insomnies occasionnelles. Mais leurs effets perdurent finalement plus longtemps que prévu d’après une récente étude américaine.

Les femmes plus à risque

Pour le découvrir, le Centre pour la recherche et l'évaluation des médicaments de la Food and Drug Administration (FDA) a réalisé plusieurs tests sur des stimulateurs de conduite. Après avoir analysé les résultats sanguins des participants, les chercheurs ont constaté que 10 à 15% des femmes avaient des taux de Zolpidem dans le sang encore assez élevé pour nuire à leur vigilance 8 heures après avoir pris le médicament. Même constat chez 3 % des hommes.

"Pour les produits à base de Zolpidem, les données montrent que le risque (…) est le plus élevé pour les patients prenant des formes à libération prolongée. Les femmes semblent être aussi plus sensibles à ce risque, car elles éliminent la molécule plus lentement que les hommes", met en garde la FDA dans un communiqué.

Stilnox® et génériques, médicaments contre l’insomnie les plus prescrits en France et aux Etats-Unis, peuvent donc bien entraîner une baisse importante de la vigilance le jour suivant et ce sans forcément de somnolence associée. Résultats : les réflexes sont potentiellement amoindris même sans sensation de fatigue... Un phénomène particulièrement inquiétant surtout si vous prenez la route.

Vers une baisse des dosages

La posologie habituelle du Stilnox ® pour un adulte est de 1 comprimé de 10 mg à prendre au moment du coucher. Ce médicament comporte déjà la mention d’un dosage plus faible (5 mg soit ½ comprimé) chez les personnes âgés ou fragilisés. Mais désormais, la Food and Drug Administration (FDA) préconise d’en réduire les dosages maximum pour tous.

La Food and Drug Administration demande aux fabricants que la dose recommandée de Zolpidem pour les femmes passe de 10 mg à 5 mg pour les produits à libération immédiate et de 12,5 mg à 6,25 mg pour les produits à libération prolongée. Pour les hommes, la FDA conseille également de tester ces dosages plus faibles.

L’organisation américaine évalue actuellement d'autres médicaments contre l’insomnie afin de déterminer s’ils affectent eux-aussi différemment les hommes et les femmes.

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens