Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2012 5 06 /07 /juillet /2012 19:59

lundi, 12 mars 2012

saint-etienne, loire, paris, erreur médicale, bavure médicale, amputation de doigts, bébé, brûlures, infrarouge, assurance, GAN, hôpital, justice, condamnation, société, actualité, santé,

(photo AFP)


En mars 1991, une semaine après sa naissance, cette jeune femme, aujourd’hui âgée de 21 ans, avait dû être amputée de trois doigts, à sa main droite, après avoir été brûlée par des lampes à infrarouge au CHU de Saint-Étienne (Loire).


Ce lundi, le tribunal de grande instance de Paris a reconnu notamment "l’existence d’une perte de chance d’exercer certains métiers" par la victime.


Cette dernière aurait souhaité, alors qu’elle était adolescente, devenir esthéticienne.


La compagnie GAN Assurances Iard qui assurait le CHU de Saint-Etienne est condamnée à verser à la victime 199.250 euros, au titre des dommages et intérêts.


Le Gan devra également verser 10.000 euros de dommages et intérêts à la mère de la victime.


(Source : L'Est Républicain)

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans DERIVE DE LA MEDECINE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens