Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 12:28

 

Le Myolastan®

myolastan medicaments

Sorte de Valium® modifié, le Myolastan® est souvent consommé par des gens qui ont des douleurs de dos. Ce médicament est très relaxant et soulage en détendant les muscles.
Cependant, il ne doit pas être utilisé en cas de douleurs chroniques, il ne s’agit pas d’un traitement à vie.
Quels sont les signes d’une dépendance ? Sans le Myolastan®, le patient finit par ressentir une douleur chronique et de la fatigue. Il y a un phénomène d’accoutumance puis de dépendance.
A partir de quelle dose ? Un comprimé le soir pendant un mois et demi peut entraîner une accoutumance. Il faut une année pour devenir réellement dépendant.
Que faire ? Pour régler une dépendance au Myolastan®, on peut utiliser des antidépresseurs voire des neuroleptiques à faible dose. On peut aussi aller à la piscine, faire de la kiné, recevoir des massages…
A savoir : Le Myolastan® n’est plus prescrit sur ordonnance. Cet exemple s’inscrit dans une logique de déremboursement des médicaments et non pas une prise en compte du patient. Cela s’avère assez grave car il s’agit d’un médicament dangereux.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by VIOLENCES A L'HOPITAL - dans LES PILULES DU MALHEUR
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • VIOLENCES VECUES A L'HOPITAL PAR LES PATIENTS
  • : - Les violences morales : ordres, interdictions, reproches, indifférence, privation de visites, humiliation, infantilisation… - les violences par excès par négligences : absence de prise en compte de la douleur, acharnement thérapeutique, excès de médicaments… - les violences physiques : toilettes imposées, cris, gifles, sévices sexuels… - les violences matérielles : vols d’agent ou d’objets, matériel non adaptés… - le non-respect du consentement : cette question et ce
  • Contact

Présentation

Recherche

Archives

Liens